P1010253

Je ne me lasse pas d'observer la texture de cette Brioche fraîchement réalisée, j'aime ses arômes (je la parfume avec un peu de rhum, de vanille et de fleur d'oranger), sa couleur et voir sa forme gourmande au beau millieu de notre table de ferme quand on peut en profiter le week-end au petit déjeuner ! Un doux moment de plaisir !

Lorsque l'on va pour façonner la pâte, on peut réaliser deux belles brioches, plutôt qu'une très grosse, lors de mon dernier essai, j'avais fait une tresse (3 branches) et une brioche à boules dans un moule rectangulaire. Elle se conserve sincèrement très bien, même si sa texture est des plus savoureuses lorsqu'on la déguste de suite ! Ce côté très filandreux, j'adore !

M'ont inspirés (750grammes, la chaîne commentfait ton et d'autres sur Youtube, que je regarde avec un vif intérêt). Je trouve cela façinnant de pouvoir apprendre de ces pationnés directement de ma cuisine ! 


Voici donc très simplement les quantités d'ingrédients que j'ai retenue pour cette recette : 
20g de levure fraîche 
500g de farine (Gruau de type 45) 
60g de sucre complet 
10g de sel 
poudre de vanille / fleur d'oranger / rhum ambré 
6 oeufs (1 oeuf battu pour la dorure) 
250g de beurre (pommade mais non fondu) 

" L'ajout de zestes d'orange est des plus savoureux, une variante extra (que j'ai pu apprécier suite à la confection de cette brioche par mon amie Corinne."

Je dispose la levure émietté au fond de ma cuve (un Robot K Mix avec Crochet), 
je la recouvre de farine sur laquelle je pose sucre et sel de chaque côté, je verse mes 6 oeufs battus, je parfume avec 1 bouchon de fleur d'oranger, de rhum et 1/2 càc de poudre de vanille. 
Je commence le pétrissage vitesse 1 et 1/2 durant 1 minute, afin de ne pas faire chauffer l'appareil (pâte ^^). J'ajoute le beurre et je vais veiller à augmenter la vitesse très régulièrement jusqu'à la vitesse 3 et 1/2 / 4. J'augmenterai à 6 la dernière minute (durée totale environ 8 minutes). 

A ce moment là ma pâte est assez élastique, je la couvre et je la laisse largement doubler de volume. Là tout va dépendre de la température de la pièce pour la durée. 

Une fois ma pâte doublée de volume, je la dégaze, je la travaille doucement afin qu'elle dégonfle, puis je la filme, et je vais la mettre idéalement au réfrigérateur toute la nuit. Pour en avoir fait l'expérience il semble bien préférable que la pâte soit bien réfrigérée ^^ ! 
Je vais, si je veux une énorme brioche, juste couper le pâton en trois, réaliser 3 boudins de pâte et tresser une natte, comme celle que nous ferions à nos cheveux ^^ ! (les tresses à 6 et 8 branches de Mercottes sont dans mes projets Mdr ^^, voilà de quoi s'amuser un peu je pense !). 
Une fois ma tresse réalisée je laisse pousser à nouveau (là encore selon température ambiante, mais pour ma part deux bonnes heures environs 20/22°), je badigonne avec oeuf entier et une cc de sucre, puis j'enfourne à 180° pour 25 minutes. 

NB : 1- Attention à bien filmer lors de la réfrigération car elle poursuivra de toute façon sa levée et risque alors de déborder bien au delà du récipient.
2- Ne pas hésiter à bien sérrer la natte !



Laisser pousser à nouveau 2 heures avant la cuisson. Cette recette peut être faite en fin d'après-midi pour une cuisson tardive en fin de journée, à moins que vous puissiez vous lever 2 heures plus tôt avant le petit déjeuner. Quoi qu'il en soit elle peut se retrouver très facilement sur notre table pour le petit-déjeuner ! 

Si cela peut motiver quelques gourmandes et gourmands ^^ !