P1010403

Il y a fort longtemps que je n'avais pas publié de recettes "Dans la Cuisine de Cabaline". Oui, le choix d'un certain nombre de changements dans mon alimentation depuis la fin de l'année 2015 m'ont amené à faire bien des expérimentations dans ma cuisine.

J'ai en effet, enfin choisis (je dis enfin car il y a des années que je cheminais vers cette décision), de ne plus consommer du tout, ni viandes de quelque sorte que ce soit, ni produits laitiers animaux, ni produits contenant du gluten.

Je consomme encore les oeufs des poules réformées d'élevage que nous avons adopté d'un élevage bio (à ce sujet je pourrais faire un article complet car ces élevages en plein air bio de 6000 poules sur 6000 m2 sont à mon sens "un NON SENS". Nous avons adopté des poules destinées à l'abattage à qui il aura fallu des mois pour retrouver la pleine santé physique mais qui restent toujours plus agressives que les poules que nous avions achetées auparavant. Et il s'agit du moins pire, "du bio", alors que dire de l'élevage conventionnel, pouhaaaaa quel sujet ardu ! Je ne rentrerais pas dans le débat ce jour.

Ainsi, de la production à l'abattage, j'ai pris conscience que je n'avais rien pour me certifier que cet être jadis vivant qui se retrouverait dans mon assiette aurait pu avoir une vie, une mort digne de ce nom (Mais comment pouvais-je m'imaginer un abatage respectueux, l'animal passe de l'état d'être vivant à un simple produit de consommation ! Tout simplement car j'aimais le goût de la viande comme beaucoup). Je considère là, la viande, certes, mais aussi ce veau ou autre petit retiré de sa mère pour son lait et ainsi cette vache ou autre femelle qui aura été réduite à l'esclavage toute sa vie durant pour produire du lait au nom de notre goût pour les bonnes choses. N'étant plus en accord avec mes choix j'ai du en faire d'autres ! Mon plaisir avec la viande et les produits laitiers n'avait plus assez de poids face à cette prise de conscience, mon corps ne voulait plus de cela. Nous pourrions aussi parler de l'impacte écologique de la production de viande et de sous produits animaux, oui nous pourrions. Ou encore nous pourrions tout simplement parler des méfaits des produits laitiers (sujet sensible, il est difficile de toucher à la viande et au lait ^^ !).

Mais en aucun cas je ne juge ceux qui consomment autrement que moi, la preuve en est, mes fils et mon époux mangent encore un peu de viande, c'est leur choix, mais nous n'achetons plus de poisson et les produits à base de soja, amandes et noix de coco ont remplacés les produits laitiers animaux par notre choix à tous et loin de moi l'idée de convaincre qui que ce soit de quoi que ce soit, il y a bien des évidences dans ce monde pour lesquelles nous n'avons qu'à ouvrir les yeux à partir du moment ou nous sommes prêt à le faire. Ainsi reste à ce que l'heure de ce moment soit venu pour tout un chacun.

Ainsi, même si la totalité de mon alimentation, aujourd'hui végétarienne et majoritairement crue, est exclusivement bio, je ne consomme plus les oeufs bios d'élevages pour la simple raison que je cotoie d'anciennes poules de ces élevage au quotidien dans mon jardin. Le commerce de l'animal reste plus que scandaleux, mais l'humain change je reste positive à ce sujet. Je consomme par ailleurs toujours du miel "Bio", mais toujours exclusivement celui "Des Ruchers du Morvan" dont je connais la famille depuis toujours car il s'agit du frère de mon oncle. Là encore les alternatives au miel étant nombreuses en cuisine, ma consommation tendra à disparaître. C'est certes délicieux le miel, mais cela reste un non sens que de faire travailler ces abeilles pour notre simple plaisir (à mon avis) ! Ma consommation est donc plus que raisonnable. 

P1010391 P1010394 P1010400

Je partage donc avec vous cette délicieuse recette. Entre crème et mousse, une texture d'une étonnante douceur. Une cuillérée soyeuse pour un moment gourmand en toute simplicité.

Ingrédients :

- 400 g de Tofu Soyeux

- 200 g de chocolat noir dessert

- 4 cuillères à soupe de crème de noix de coco ou d'eau ou de crème de soja ou de crème d'amandes

- 1 cuillère à soupe de miel ou de sirop d'agave ou de sirop d'érable

- 1/2 cuillère à café de poudre de vanille

Préparation :

- Mixer au blender ou au mixer plongeur le Tofu soyeux avec miel et vanille.

- Faire fondre chocolat et crème de coco jusuqu'à la texture lisse d'une ganache onctueuse.

- Mixer les mélanges Tofu, miel, vanille et chocolat, crème de coco.

- Dresser dans 6 de vos petites verrines et laisser se rafermir encore un peu la texture au frais quelques heures avant de servir.

Heureuse dégustation à vous !

P1010405